Intervenant à cette occasion, M. Djoudi soulignera que l’élaboration de ce guide s’inscrit dans l’objectif visant à accroître l’efficience de la dépense publique. Avec le lancement du nouveau programme quinquennal nous espérons contribuer à une meilleure rigueur dans l’utilisation des deniers publics tout en confortant la bonne gouvernance, dira le grand argentier du pays. L’ampleur des investissements avec un montant cumulé des deux programmes (programme en cours plus programme 2010-2014), se rapprochant de 300 milliards de dollars, il y a nécessité de contrôler les investissements, et, l’acte d’investir doit obéir aux normes de rationalité et de rentabilité économique. Ces considérations ont imposé une nouvelles approche en matière d’aide à la décision. Ces raisons ont justifié la création de la Caisse nationale d’équipement pour le développement (CNED) dont la contribution permettra de combler le déficit en expertise en plus d’apporter assistance à la maturation des projets. La CNED a été chargée par le ministre des Finances d’élaborer un guide de management des grands projets d’infrastructures économique et sociale. La note de présentation du guide renseigne sur les raisons ayant motivé l’élaboration de ce guide. “L’expérience passée montre que les grands projets de ce type (transports, hydraulique, équipement hospitalier et universitaire) ont souvent connu de nombreux problèmes en phase de réalisation se traduisant par l’allongement de délais et une augmentation importante des coûts d’investissement.
Par ailleurs, l’impact économique et social de plusieurs de ces grands projets, parfois mal adaptés à la satisfaction des besoins, reste insuffisant eu égard aux efforts financiers considérables consentis par l’Etat. L’une des principales causes des difficultés rencontrées tient au fait que les études de maturation (ensemble des études menées entre l’idée de projet et le lancement de la réalisation des investissements) connaissent fréquemment de graves insuffisances. L’amélioration de la maturation des grands projets devient ainsi un des leviers essentiels permettant de rationaliser l’utilisation des deniers publics et d’en améliorer l’efficacité”. Le guide de management est constitué de 3 principaux guides à savoir : le guide de maturation, le guide de suivi de la réalisation et le guide de l’évaluation rétrospective. Les dispositions préconisées par le guide de management des grands projets ont été élaborées en référence d’une part à l’expérience nationale et d’autre part aux meilleures pratiques internationales en matière de management de projets. M. Djoudi a précisé que les arrêtés ministériels définissant les grands projets ont été signés.
Les représentants des différents ministères présents à la cérémonie ont reçu un exemplaire du guide de management. “Nous sommes disposés à améliorer ces guides. Les ministères vont commencer à appliquer ces guides dès cette année”, dira le DG de la CNED. Lors de son intervention à l’ouverture de la rencontrre, le DG de la CNED a précisé que durant l’année 2009, la CNED a procédé au suivi de 31 projets représentant une valeur de 3.000 milliards de dinars de même qu’il y a eu 25 visites de chantiers à travers le territoire national.