Cette initiative concrétise un des axes de développement de l'ENIE, a souligné la même source, précisant que les panneaux solaires actuellement commercialisés sont d'une puissance de 500 KW et seront suivis, dans deux ans, par la production d'autres dispositifs de 4 mégawatts.
Les premiers équipements d'éclairage public à partir de lampes photovoltaïques, également signés ENIE, sont déjà installés à Sidi Bel-Abbès, a-t-on rappelé.
Un nouveau programme est en outre tracé en vue de la fourniture et pose de lampadaires solaires photovoltaïques au niveau des cinq carrefours principaux de la capitale de la Mekerra, de la future rocade Nord entre la cité Sidi Djillali et la commune de Sidi Lahcène, distante de 5 kilomètres. La même source a affirmé que plusieurs wilayas du pays ont manifesté leur intérêt pour l'installation ce type d’éclairage et de signalisation.
Les panneaux solaires photovoltaïques qui permettent de convertir la lumière du rayonnement solaire en électricité, se caractérisent notamment par leurs avantages écologiques et économiques.